Passer au contenu
Retour

Un vote a une valeur financière

En votant pour la personne qui rejoint le plus vos valeurs et votre vision du Québec de demain, vous l'aidez à poursuivre ses activités politiques.

  • Les dépenses électorales d'une personne élue ou ayant obtenu au moins 15 % des votes seront remboursées à hauteur de 50 % à son représentant officiel. Pour être remboursées, ces dépenses doivent avoir été faites et payées conformément à la Loi électorale.
  • Lors d’élections générales, une aide financière annuelle établie en fonction du nombre de votes obtenus est aussi accordée aux partis politiques. Les résultats d’une élection partielle n’ont pas d’effet sur cette aide financière.
    • La somme totale divisée entre ces partis se calcule en multipliant 1,58 $ par le nombre d'électeurs inscrits sur la liste électorale. Cette somme est redistribuée proportionnellement au pourcentage de votes obtenus par chaque parti.
      • En d'autres mots, chaque personne inscrite sur la liste électorale génère la somme de 1,58 $ et les personnes qui votent déterminent comment la somme totale est distribuée entre les partis.

Le remboursement des dépenses électorales et l'allocation annuelle sont deux sources de financement public, c'est-à-dire qu'elles proviennent de l'État. Le financement public vise à favoriser l'intégrité et la vitalité de notre démocratie en soutenant les personnes qui travaillent dans le domaine politique. Il représentait, en 2017, 72,9 % du financement total des partis politiques.

À la suite des élections générales de 2018, six partis politiques et 309 des 940 personnes candidates (32,9 %) ont droit à un remboursement de leurs dépenses électorales.

En ce qui a trait à l'allocation annuelle, les partis politiques recevront environ 9 750 000 $ du 2 octobre 2018 au 1er octobre 2019.

Fermer