Faits saillants sur les données financières des entités politiques autorisées en 2020

18 octobre 2021

Élections Québec vient de rendre publics les rapports financiers des entités politiques autorisées pour l’exercice financier qui s’est terminé le 31 décembre 2020.

Les entités politiques autorisées comprennent les partis politiques provinciaux, les instances de ces partis, les députés indépendants autorisés ainsi que les candidats indépendants autorisés.

Vous pouvez dès maintenant consulter ces rapports financiers ou utiliser notre moteur de recherche sur les donateurs pour connaître les détails de ces données financières.

Faits saillants1

  • Au 31 décembre 2020, 22 partis politiques, 350 instances de partis et deux députés indépendants détenaient une autorisation2.
  • Les entités politiques autorisées ont déclaré des revenus totaux de 15,5 M$ en 2020.
    • 95,6 % de ces revenus (14,8 M$) provenaient des quatre partis politiques représentés à l’Assemblée nationale : la Coalition avenir Québec – L’équipe François Legault (CAQ), le Parti libéral du Québec (PLQ), le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS).
  • Élections Québec a versé près de 12,6 M$ en financement public aux entités politiques. Ce soutien financier de l’État représente environ 81 % des revenus totaux des entités autorisées.
    • 95,7 % de ce soutien financier (12 M$) était destiné aux quatre partis politiques représentés à l’Assemblée nationale.
  • Les entités ont engagé des dépenses de 8,6 M$, ce qui représente un excédent des produits (revenus) sur les charges (dépenses) de près de 7,0 M$.

Les entités politiques ont recueilli 1 728 955 $ en contributions politiques auprès de 23 212 électrices et électeurs, qui ont versé 74,49 $, en moyenne. Pas moins de 94,2 % de ce montant était destiné aux quatre partis politiques représentés à l’Assemblée nationale.

Parti politiqueMontant ($)Nombre de donateur(-trice)sContribution moyenne ($)
CAQ 682 283 $ 7 703 88,57 $
PQ 398 670 $ 5 948 67,03 $
PLQ 291 226 $ 3 665 79,46 $
QS 256 409 $ 3 775 67,92 $
Autres entités (18) 100 367 $ 2 121 47,32 $

Notre rôle en matière de financement politique

La Loi électorale nous confie un rôle de contrôleur et d’éducateur. En tant que contrôleur, nous veillons à l’application et au respect des règles provinciales en matière de financement politique et de contrôle des dépenses électorales.

Cela nous amène notamment à :

  • Autoriser les entités politiques;
  • Vérifier si les entités politiques autorisées se conforment aux dispositions de la Loi;
  • Recevoir, examiner et vérifier, le cas échéant, les rapports financiers et les rapports de dépenses électorales;
  • Recevoir les contributions des électrices et des électeurs, en vérifier la conformité et les transmettre à l’entité politique autorisée concernée;
  • Enquêter sur la légalité des dépenses d’une entité politique autorisée ainsi que sur la légalité des contributions et des dépenses électorales.

  1. Les données sont tirées des rapports financiers des entités politiques autorisées déposées auprès d’Élections Québec le 1er avril (instances, candidats indépendants autorisés et députés indépendants autorisés) et le 30 avril 2021 (partis politiques).
  2. Au moment de la publication, trois partis politiques n’avaient pas transmis leur rapport financier.


Catégories : Rapports financiers, DGE

Abonnez-vous à nos infolettres pour recevoir nos dernières actualités ou communiqués de presse par courriel.