Table citoyenne : bilan des élections générales, protection des renseignements personnels, vote blanc et autres moyens pour susciter la participation électorale

30 janvier 2019

Les membres de la Table citoyenne se sont réunis le vendredi 16 novembre 2018. Cette rencontre leur a permis de faire un retour sur leurs expériences lors des élections générales provinciales d’octobre 2018, de discuter de protection des renseignements personnels et d’explorer quatre moyens pour susciter la participation électorale : le vote obligatoire, le vote blanc, les incitatifs au vote et l’abaissement de l’âge du vote.

Bilan des membres sur les élections générales de 2018

La majorité des expériences des membres comme électrices ou électeurs étaient positives. Parmi les bons coups d’Élections Québec, les membres ont souligné :

  • la convivialité et l’esthétisme du site Web événementiel;
  • l’enthousiasme qu’ont suscité les petits bureaux de vote, qui ont permis aux jeunes et aux enfants de voter en même temps que leurs parents;
  • l’expertise des directrices et directeurs du scrutin.

Trois aspects devraient toutefois être améliorés pour une prochaine élection générale, selon eux :

  • divers éléments liés au personnel électoral (recrutement, formation, travail, etc.);
  • le ralentissement des systèmes informatiques;
  • le manque d’information sur les programmes des partis politiques et des personnes candidates.

Encadrement des partis politiques en matière de protection des renseignements personnels

La majorité des membres ne savaient pas que les pratiques des partis politiques et des personnes candidates en matière d’utilisation et de protection des renseignements personnels étaient si peu régies. Ils se sont dits inconfortables avec le fait que les partis politiques utilisent probablement des données personnelles des électeurs contenues sur les listes électorales afin de constituer des bases de données. Les membres sont d’avis qu’un meilleur encadrement est souhaitable pour protéger ces données et pour accroître la transparence des partis politiques à cet égard.

Dans cet esprit, les membres recommandent :

  • Que le sexe et la date de naissance des électeurs ne figurent plus sur la liste électorale transmise aux partis et aux personnes candidates;
  • Que les partis aient l’obligation de publier une politique en matière de protection des renseignements personnels qui serait conditionnelle à la transmission de la liste électorale permanente;
  • Que toutes les personnes appelées à utiliser ces données aient l’obligation de signer un engagement de confidentialité;
  • Que les électeurs aient la possibilité de consulter les données que les partis politiques détiennent à leur sujet et de demander à ce qu’elles soient modifiées ou effacées;
  • Qu’on établisse un délai de conservation des données afin que les destinataires soient tenus de les détruire à la fin de ce délai.

Moyens pour susciter la participation électorale

Les membres ont également discuté de quatre moyens pour susciter la participation électorale et formulé des recommandations à leur sujet : 

  • Les membres souhaitent que le vote blanc soit possible et qu’il soit comptabilisé au même titre que les votes pour des personnes candidates;
  • Les membres recommandent d’offrir à tous les électeurs une marque de reconnaissance symbolique, comme un autocollant « J’ai voté! » ou un autre objet similaire, afin d’encourager le vote;
  • De façon quasi unanime, les membres sont favorables à l’abaissement de l’âge du vote. Ils estiment que cela permettrait à un plus grand nombre de personnes d’exprimer leur opinion et que cela pourrait créer l’habitude d’aller voter chez les jeunes. Préalablement, les membres recommandent, à l’unanimité cette fois, l’implantation d’un cours d’éducation civique dès la troisième année du secondaire;
  • Enfin, les membres se disent défavorables à l’idée de rendre le vote obligatoire

Pour plus d’information

Pour en savoir plus sur cette rencontre et sur les solutions proposées, consultez le compte rendu publié sur la page Web de la Table citoyenne.

Vous avez des questions? Communiquez avec nous au 1 888 ÉLECTION (1 888 353-2846) ou écrivez-nous à info@electionsquebec.qc.ca.



Catégorie : DGE

Abonnez-vous à nos infolettres pour recevoir nos dernières actualités ou communiqués de presse par courriel.