Compte rendu des rencontres de la Table citoyenne des 28 mai et 4 juin 2021 : version abrégée

Le vendredi 28 mai 2021

Le 28 mai 2021, Élections Québec a invité les membres de la Table citoyenne à une rencontre d’une demi-journée consacrée à l’information en matière de financement politique. Cette rencontre a également été l’occasion pour les membres de formuler des observations sur certains aspects du financement politique qui n’avaient pas été abordés, en mars dernier. Un compte rendu complet de la rencontre (PDF) est disponible.

Mot du directeur général des élections

Le directeur général des élections, M. Pierre Reid, a informé les membres de la Table citoyenne des principaux dossiers en cours à Élections Québec. Il a notamment parlé des travaux relatifs aux élections générales municipales du 7 novembre 2021.

L’information en matière de financement politique

Dans le premier atelier, celui portant sur l’information en matière de financement politique, les membres ont eu à :

  • Déterminer les aspects du financement politique qui seraient les plus pertinents de faire connaître aux citoyennes et citoyens de manière générale;
  • Identifier les aspects les plus susceptibles de contribuer à augmenter la confiance envers le système électoral et à redonner une image positive de certaines formes de participation.

Les aspects du financement politique

Les membres se sont d’abord rappelé les différents aspects du financement politique qui les ont surpris pendant la rencontre de mars. Ils ont notamment souligné :

  • L’importance du financement public dans les revenus des partis politiques;
  • Les limites imposées aux contributions (électrices et électeurs seulement, 100 $ maximum);
  • L’étendue des règles en place et la façon dont elles s’imbriquent et se renforcent.

Les aspects du financement politique qu’Élections Québec devrait faire connaître en priorité

Pour transmettre de l’information en matière de financement politique auprès du grand public, plusieurs des membres de la Table ont mentionné qu’Élections Québec devrait prioriser les sujets suivants :

  • Le fait que seuls les électrices et les électeurs peuvent verser une contribution politique (les entreprises ne peuvent pas);
  • Le plafond des dépenses électorales (avec comparaisons);
  • La différence du régime québécois d’encadrement du financement politique et son avant-gardisme;
  • Les différentes possibilités pour les électrices et les électeurs d’exercer une influence (en votant, en contribuant, en faisant du bénévolat), afin de favoriser leur engagement.

Discussion ouverte sur le financement politique

Le deuxième atelier de la rencontre a permis aux membres de la Table citoyenne de formuler des observations et des commentaires sur des aspects du financement politique qui n’ont pas pu être abordés ou approfondis lors des rencontres des 12 et 19 mars 2021. Ces observations et ces commentaires ne sont pas des avis formels des membres, mais davantage des pistes de réflexion. Plusieurs idées ont été exprimées, dont celles de :

  • Favoriser l’équité dans la représentation des femmes et des minorités au sein des candidatures;
  • Abaisser entre 5 % et 10 % le pourcentage de votes requis (seuil à 15 %) pour que plus de candidates ou candidats puissent recevoir un remboursement partiel des dépenses électorales;
  • Trouver des façons de valoriser la participation citoyenne auprès des instances politiques pour donner aux électrices et aux électeurs l’envie de participer.

Le vendredi 4 juin 2021

Le vendredi 4 juin, les membres de la Table citoyenne ont été consultés pour donner leur point de vue sur différents projets d’Élections Québec, soit le profil de compétences en citoyenneté démocratique à l’école québécoise, l’avis d’inscription transmis aux électrices et électeurs et la version préliminaire de la campagne de communication pour les élections générales municipales.

Profil de compétences en citoyenneté démocratique à l’école québécoise

Les membres ont pris part à la réflexion amorcée par Élections Québec sur les différents moyens d’inclure la citoyenneté démocratique au curriculum scolaire québécois. Ils ont indiqué les apprentissages qui leur apparaissaient essentiels pour que les jeunes disposent de tous les savoirs nécessaires à l’exercice d’une citoyenneté démocratique au terme de leurs études secondaires.

Cinq savoirs ont été ciblés comme essentiels ou incontournables par plus d’un membre de la Table citoyenne :

  1. Comprendre l’impact de son vote;
  2. Connaître les composantes d’une société démocratique, comprendre leurs rôles et comment elles s’imbriquent;
  3. Savoir bien s’informer (où chercher l’information, être critique, distinguer le vrai du faux);
  4. Savoir approfondir sa pensée (développer son point de vue avec des arguments logiques, se remettre en question, écouter les idées des autres);
  5. Être une personne curieuse et ouverte d’esprit.

Les avis d’inscription

Les membres ont été appelés à donner leur opinion sur différents modèles de l’avis d’inscription, qui sera envoyé aux électrices et aux électeurs au plus tard le 22e jour avant le scrutin. Ils ont pu comparer l’ancien modèle et les trois nouveaux modèles développés par Élections Québec.

La clarté des informations

Dans l’ensemble, les membres ont trouvé que les informations présentées sur les trois modèles d’avis d’inscription sont claires, mais une majorité de membres a préféré le même modèle, pour sa compréhension plus facile.

Les pistes d’améliorations

Les membres ont formulé quelques suggestions d’améliorations pour les différents modèles d’avis d’inscription, comme :

  • Préciser les pièces d’identité autorisées, si l’espace le permet, ou alors indiquer où trouver cette information;
  • Modifier le calendrier qui indique uniquement les dates pour la révision de l’inscription à la liste électorale et le vote au bureau de la directrice ou du directeur du scrutin pour y inclure tous les jours de vote ou encore l’ensemble de la période électorale.

Retour sur la campagne de communication

Élections Québec a présenté aux membres de la Table citoyenne une version préliminaire de sa campagne de communication pour les élections générales municipales de novembre 2021. L’organisation a indiqué que les avis formulés par les membres lors des deux rencontres tenues à l’automne 2020 avaient été entendus.

De manière générale, les membres de la Table ont apprécié cette version préliminaire de la campagne. Ils ont souligné les aspects qu’ils ont particulièrement aimés. Certains membres ont aussi fait quelques suggestions.